La première formation en diététique et nutrition niveau bac + 5 vient d’être reconnue par l’Etat.

  Retour

LA PREMIÈRE FORMATION EN DIÉTÉTIQUE ET NUTRITION NIVEAU BAC + 5 VIENT D’ÊTRE RECONNUE PAR L’ETAT.

Elle sera délivrée par l'EDNH, Ecole de la Diététique et de la Nutrition Humaine, école sœur de l'IGPN

Les questions liées à la nutrition et à la diététique tiennent une place importante dans nos sociétés. Les Français s’interrogent sur leur alimentation, sur la façon de « mieux manger », ...

Alors que les enjeux et les attentes liés à l’alimentation et à la santé publique sont de plus en plus complexes, il était urgent d’accroître le niveau de formation des futurs professionnels de ce secteur. C’est la mission que s’est fixée l’Ecole de Diététique et de de Nutrition Humaine - EDNH : seule école française spécialisée à n’enseigner que la diététique et la nutrition.

Ce travail a porté ses fruits puisque l’Etat vient de reconnaître (Journal Officiel du 4 janvier 2019) pour la première fois une formation de niveau bac + 5 consacrée exclusivement à la diététique et à la nutrition : celle d’« expert en nutrition ». A l’issue du Master of Science en Nutrition de l’EDNH, un étudiant peut s’inscrire en école Doctorale à l’Université.

L’EDNH, est la seule école à proposer un cycle Master of Science en Nutrition en deux ans, qui délivre le titre d’Expert(e) en Nutrition. Il permet d’acquérir une connaissance experte des types de nutritions et pathologies associées et une analyse précise des enjeux de santé publique.

Le Master of Science en Nutrition recrute ses étudiants parmi les étudiants diplômés de l’EDNH à niveau bac +3 (Bachelor en Diététique et Nutrition qui délivre le titre de chargé(e) de Projet en Nutrition inscrit au RNCP) mais également en admission parallèle des étudiants issus d’univers variés (Licence biologie, santé, STAPS, ...) dont l’ambition est de se spécialiser en nutrition.

Les cours ont lieu sous forme de conférences assurées par des universitaires, des médecins hospitalo-universitaires, des chercheurs issus de grands organismes de recherche et des représentants d’administrations centrales, d’agences sanitaires et de grandes industries. Ceci permet une confrontation directe des étudiants avec le monde professionnel et favorise leur insertion future.

De nombreux débouchés professionnels

Nos diplômés peuvent candidater comme :

  • intervenants et référents «santé/nutrition» (collectivités locales et structures déconcentrées de l’Etat),
  • chefs de projets dans le domaine agro-alimentaire ou de la communication nutritionnelle ;
  • chargés d’études et chefs de projets dans les agences sanitaires (AFSSA, InVS, INPES, INCA...) ;
  • consultants et conseillers pour des institutions spécialisées publiques, parapubliques ou privées;
  • métiers de la recherche institutionnelle et industrielle en nutrition et santé publique au sein de grands organismes de recherche (INSERM, INRA, CNRS) et Universités.